6. Ces rituels et cérémonies ne sont-ils pas un peu vieux-jeu ?

La tradition est la vision que chacun a de son passé, et de la représentation des coutumes ancestrales qu’il reconnait. Ainsi, d’une région à l’autre du monde, les traditions sont différentes.

En franc-maçonnerie, il s’agit de la même chose. Hormis le fait que tout franc-maçon(ne) possède un fond commun avec ceux présents à l’autre bout de la terre : celui du symbolisme, de la transmission et des enseignements moraux.

Par exemple au rite anglais de style Emulation, depuis 1823, les enseignements qui nous ont été transmis n’ont quasiment pas changés. Ceux-ci sont restés intacts et protégés par chacune des générations qui se sont succédées pour les conserver.

D’autres rites modifient continuellement leurs rituels pour l’adapter à l’air du temps.

Ce n’est ni meilleur ni moins bien. C’est une différence qui nous enrichit.

Ainsi, que vous soyez jeune ou âgé, riche ou pauvre, grand ou petit, vous êtes, vous-même, dès le jour de votre initiation, le nouveau porteur de flambeau qui a la possibilité de transmettre aux générations qui vous suivront les enseignements que vous avez reçu.

Et ceci, dans notre société contemporaine, est quelque chose de rare et précieux.

Publié par Hervé H.Lecoq

Hervé HOINT-LECOQ est né en 1982 et travaille comme Responsable de Service Clients dans le domaine de la vente en ligne. Membre de l’Académie de Vaucluse, passionné d’Histoire, il a administré et participé à différents sites internet personnels et associatifs. Auteur de différents articles en langue française mais aussi anglaise dans des revues, des magazines ou sur des sites d’information, il est désormais rédacteur d'un journal de bord sur la transmission professionnelle. « Je me cultive en faisant quelques recherches que j’ai le plaisir de partager en les faisant publier. Merci d’ailleurs à tous les lecteurs qui montrent de l’intérêt à mes travaux et qui sont une motivation supplémentaire pour continuer d’avancer »

%d blogueurs aiment cette page :