Choisir son Obédience

Vous n’y connaissez rien en franc-maçonnerie et déjà on vous propose de « choisir » votre obédience.

Vous vous doutez bien que ceci n’est pas possible.

Ou, tout du moins, pas sans aide.

Toutefois, en réalité, nous allons essayer de vous expliquer la structure des obédiences, et vous donner les informations pour faire vos propres recherches et demander autour de vous.

Une Obédience est ainsi une structure qui réunit différentes « Loges ».

Une « Loge » étant une Association avec un Président, un Secrétaire et un Trésorier.

La quasi totalité des Obédiences procèdent ainsi, mais, bien évidemment, pas toutes. Partez tout de même du principe qu’une Loge est une Association.

Dans les articles du Menu, vous avez découvert, ou allez le faire, que la franc-maçonnerie c’est du théâtre et de la réflexion.

Du théâtre dans la réalisation de ce que l’on nomme « cérémonies » et qui sont des mini pièces de théâtre dont vous serez le personnage principal, et de la réflexion dans certaines réunions que l’on nomme  » tenues  » et qui voient la présentation d’une sorte de conférence sur un sujet précis.

Ceci peut être de plusieurs types.

Certaines Obédiences privilégient une réflexion sur la société, d’autres sur la Philosophie, d’autres encore sur L’Histoire.

Mais au sein de chaque Obédience, chaque Loge choisit le thème de prédilection qui sera le sien.

Il existe ainsi des Loges qui vont avoir quasiment une réflexion intellectuelle sur la Philosophie par exemple. D’autres sur l’Histoire. D’autres encore changeront de sujet de prédilection au fil des changements de responsables.

Le point commun est que tous les francs-maçons ont une réflexion sur des symboles.

Vous le verrez après votre Initiation, mais un symbole c’est la réunion d’un objet et de la vision que chacun a de cet objet. C’est une manière neutre de parler d’un sujet.

Exemple concret : la pierre brute.

C’est neutre, mais cela permet de parler de l’évolution d’une personne qui était brut de décoffrage et qui a fait un travail spirituel sur soi pour devenir moins « brut ».

Ce n’est pas un secret, l’initiation maçonnique est basée sur la transformation spirituelle d’une personne pour devenir quelqu’un d’encore meilleur. En franc-maçonnerie on réfléchit donc sur soi, et sur les autres.

Mais revenons aux Obédiences.

Tout d’abord, comprenez qu’il y a des grosses « Obédiences », des petites et des micros.

Ceci ne veut pas dire que certaines soient meilleures que d’autres, ceci signifie seulement que certaines obédiences ont fait le choix d’avoir de nombreux membres, et d’autres d’en avoir peu.

Regardez ainsi de manière schématique ce qu’il est possible d’en comprendre par exemple jusqu’en 2018.

Vous comprenez donc en une seule image que lorsque l’on vous parle de  » complot maçonnique interplanétaire » c’est assez cocasse.

Il est déjà tellement impensable de convaincre des francs-maçons de rester dans la même obédience, qu’aller imaginer qu’ils puissent se mettre d’accord sur un éventuel complot mondial est assez drôle.

pourquoiautantdobediences

En fait, historiquement, l’organisation en Obédiences provient de l’Angleterre. Dans les années 1720 quelques loges de Londres se sont alors réunies pour créer une structure afin d’éviter de disparaitre : l’Obédience.

Se développant, ils se structurèrent et, au fil des siècles, ils établirent que, dans chaque pays, une seule Obédience pouvait être reconnue par eux.

Ainsi, en France, seule la Grande Loge Nationale Française est reconnue par la Grande Loge Unie d’Angleterre.

Mais, puisque nous sommes en France, d’autres structures désirèrent se créer.

Certaines obédiences n’acceptent en leur sein que des hommes, d’autres que des femmes, d’autres sont mixtes.

Certaines sont mixtes, mais ont des loges qui n’acceptent que des hommes, d’autres n’acceptent que des femmes mais permettent à des hommes de venir durant certaines réunions.

Voici une tentative d’explication sommaire des principales obédiences :

En mixité :

  • GODF (Grand Orient de France), mais certaines Loges
  • FFDH (Fédération Française du Droit Humain)
  • GLMU (Grande Loge Mixte Universelle)
  • GLMF (Grande Loge Mixte de France)
  • LNFU (Loges Nationales Françaises Unies)
  • OITAR (Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal)
  • GLMM (Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm)
  • GLISRU (Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis)
  • GLCS (Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité)

En monogenre masculin :

  • GLNF (Grande Loge Nationale Française)
  • GODF (Grand Orient de France) pour certaines Loges.
  • GLDF (Grande Loge de France)
  • GL-AMF (Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française)
  • GLTF (Grande Loge Traditionnelle de France)
  • GLTSO (Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra)

En monogenre féminin :

  • GLFF (Grande Loge Féminine de France)
  • GLFMM  (Grande Loge Féminine de Memphis-Misraïm)

Initialement, sur ce site avait été réalisé un tableau récapitulant une liste beaucoup plus importante d’Obédiences.

Mais, votre serviteur, a remarqué que certaines « micro » obédiences avaient pu se servir de cela pour justifier la réalité du sérieux de leur travaux.

Ce qui, je vous l’avouerais, n’était absolument pas le cas, vu qu’il est hors de mes capacités de visiter l’intégralité de toutes les obédiences françaises.

Alors, préférant laisser à d’autres le soin de classer les Obédiences, vous trouverez ici un visuel extrait de Franc-Maçonnerie Magazine reprenant l’essentiel des contacts des obédiences européennes.

Oui. Vous avez raison. Je ne mets pas directement les liens cliquables de toutes les Obédiences. A vous de vous investir si vous désirez entrer en franc-maçonnerie.

Ceci mériterait bien un approfondissement, mais vous conviendrez que, pour une introduction, c’est un bon début.

Continuer la navigation dans les articles en survolant les menus

%d blogueurs aiment cette page :